La Cause pour l’Elégance, le Bon Goût et la Correction Orthographique, Lexicale et Grammaticale

Ici, pas de smileys, pas de lol ni de points d’exclamation successifs, mais de l’élégance, du bon goût et de la correction pour s’exprimer. Et un rude combat à mener contre la déferlante de la vulgarité. Rejoignez-nous!

 

Osons dire non à la ponctuation multiple

Il serait facile de réduire le travail phénoménal que nous abattons au sein de la Cause pour l’Elégance, le Bon Goût et la Correction Orthographique, Lexicale et Grammaticale à une sorte de lubie passagère, voire de trouble obsessionnel compulsif, qui expliquerait de manière réductrice notre intransigeance, et qui sous-entendrait que finalement, tout cela n’est pas aussi fondamental que nous voulons bien le dire.

Pourtant, le mauvais goût continue son travail de sape, et nous ne devons qu’à notre vigilance exacerbée la tenue relativement correcte de quelques derniers bastions, dont le nôtre, du raffinement de l’expression écrite. Et c’est grâce à notre concentration extrême et notre attention de tous les instants, que nous avons vu très récemment la vulgarité étendre son emprise à des territoires qu’elle délaissait jusqu’alors. A notre grande surprise, c’est effectivement dans les pages du dernier numéro de « Siné Hebdo » (qui n’est pas seulement le dernier numéro publié, comme on dirait « la dernière fois », alors qu’il y a encore plein d’autres fois à venir, mais qui est bel et bien le dernier numéro de cet hebdomadaire qui soit sorti, avant de mettre la clé sous la porte) que nous avons pu constater que l’indélicatesse grammaticale avait encore fait des siennes. Je précise, pour balayer d’un revers de main toute éventuelle accusation de prise de position politique, que nous nous efforcerons, la prochaine fois, de pointer les fautes de goût du Figaro Magazine, qui doit très certainement en commettre également, et comme ça, tout le monde sera quitte.

Effectivement, dans cet ultime numéro, où tout le monde se lamentait de la fin programmée de ce journal, nous avons été stupéfaits de découvrir, en page 2, un courrier de lecteur qui, pour cadrer avec l’ambiance générale, se lamentait. Et il disait en substance la chose suivante : « Mais pourquoi arrêter Siné Hebdo ??? C’est trop injuste !!! », les triples points d’interrogation et d’exclamation sont certifiés authentiques. Pour notre part, nous nous sommes dit que si c’était pour faire subir à la langue de telles meurtrissures, ce n’était pas si injuste que cela.

(more…)

Dans : Argumentaires de la Cause,Soignons la ponctuation
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 3 mai, 2010
A 15:36
Commentaires : 2
 
 

La confrérie des Parrains de la Cause

Vous ne le savez peut-être pas, mais la responsabilité de Grand Maître de la Cause m’oblige à de nombreux sacrifices. Les lourdes responsabilités qui m’incombent me contraignent à faire des choix, et c’est ainsi qu’hier, alors que je sirotais paisiblement un diabolo grenadine dans un bar un peu louche, à défaut d’un grand cru des vignobles de Vacqueyras dans une foire aux vins, une charmante jeune fille est venue m’aborder, et du haut de son mètre quatre-vingt, elle m’a demandé d’une voix suave, avec un délicieux accent slave : « Bonne jour Môssieur, ma vo savez, yé vo mé plaisez, yé porai dolmil chez vo cé soir ? ». J’étais très embêté, mais ma conscience professionnelle m’a obligé à lui répondre, un peu sèchement « Ecoute mon bouchon, j’ai des tonnes de choses à faire, parmi lesquelles sauver la langue française de la vague de vulgarité et de mauvais goût qui l’assaille chaque jour, et crois-moi, c’est bien plus important et urgent que ta proposition qui ne me laisse pourtant pas insensible. »

Et, le cœur lourd, j’ai payé une chambre d’hôtel à la donzelle, j’ai payé mon diabolo au barman, et je m’en suis allé, la tête basse et la queue entre les jambes, retourner à la tâche. Seul. Plus seul que jamais. Alors que j’aurais pu prendre du bon temps avec un bon rouge qui m’aurait réjoui les papilles dans je ne sais quel restaurant, ou me saouler jusqu’à l’oubli en consommant sans modération ma nouvelle copine bulgare. Ou l’inverse, j’étais trop triste, je ne savais plus.

(more…)

Dans : Actualité du blog de la Cause,Alliés de la Cause
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 30 avril, 2010
A 10:22
Commentaires :1
 
 

Le smiley, ça ne sert à rien.

Il peut paraître étonnant d’intituler cet article d’une formule aussi sentencieuse et péremptoire. Mais enfin, il arrive un moment où l’euphémisme n’est plus tolérable, où il faut arrêter de se voiler la face et oser dire les choses, car définitivement, le smiley, c’est moche, c’est nul, et ça ne sert à rien.

Et là où la philosophie même du smiley est d’introduire du non-dit, du démenti immédiat et donc de l’hypocrisie dans toutes les conversations, comme l’illustre l’exemple authentique qui suit : « T’es vraiment un sale gros con quand même Sourire ». La Cause ne cèdera pas à cette ambiance fausse et dissimulatrice. Nous, nous disons les choses, et nous disons que le smiley, franchement, pour nous laisser aller à un peu d’argot populaire, c’est hideux, et ce n’est absolument pas nécessaire.

Prenons un smiley basique. Une petite tête jaune, flavescente, souriante, aux yeux écarquillés. Tout le monde voit de quoi je veux parler, et il n’est donc pas utile que j’accompagne cette description sans équivoque possible d’un nouvel exemple illustré, déjà que je ne me suis pas remis d’avoir intégré un smiley au paragraphe précédent. Cette petite tête est inquiétante, cette petite tête est menaçante, cette petite tête est l’incarnation du mal, et il ne faut pas avoir peur de le dire.

(more…)

Dans : Argumentaires de la Cause,Contre le smiley
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 29 avril, 2010
A 15:10
Commentaires : 0
 
 

Revue d’effectif, Partie 4 : Les Sous-Fifres de la Cause

Depuis que j’ai commencé cette revue d’effectif, un grand nombre de mes lecteurs, me posent cette question, presque touchante tellement elle est naïve : en général, ça commence par « Dis Grand Maître… », pour attirer mon attention, puis ça continue par « Moi, je veux bien être Aspirateur, mais si tu m’acceptes pour intégrer les rangs de la Cause, est-ce que je serai directement élevé au grade d’Eminence de la Cause ? ».

Ce à quoi je réponds en trois temps : « Ecoutes mon petit, premièrement, je ne vois pas ce qui te permets de te croire autorisé à me tutoyer, deuxièmement, je te félicite malgré tout pour ton assiduité à suivre mes enseignements, troisièmement, bien sûr que non, ce n’est pas aussi facile de porter l’étendard immaculé de l’élégance orthographique et du bon goût lexicologique, pour cela, il faut déployer des forces considérables, travailler d’arrache pied, dans l’ombre, sans aucune reconnaissance, en prenant tout simplement exemple sur mon parcours personnel, car si la Cause peut aujourd’hui, et depuis trois semaines, diffuser sa lumière à travers le globe entier, c’est car j’ai pour cela investi de nombreuses années de dur labeur, et d’oubli de mon intérêt personnel. Prends en donc de la graine, et écoutes attentivement la leçon du jour. »

(more…)

Dans : Personnel de la Cause
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 28 avril, 2010
A 10:28
Commentaires : 5
 
 

Revue d’effectif, Partie 3 : Les Sapajous et les Aspirateurs

Nous continuons gaiement notre passage en revue des forces vives de la Cause pour l’Elégance, le Bon Goût et la Correction Orthographique, Lexicale et Grammaticale en nous intéressant aujourd’hui aux personnes qui ne font pas partie des adhérents de notre Association.

D’aucuns trouveront illogique qu’après avoir présenté les personnalités d’exception de la Cause que sont le Grand Maître de la Cause, le Président Honoraire de la Cause et le Gardien des Clés de l’Echiquier, je saute la présentation des membres communs de la Cause pour parler directement de ceux qui n’en sont pas. Mais au-delà du dédain avec lequel je reçois votre remarque outrecuidante, je vous réponds qu’en fait tout cela est très logique. Protocolairement, je ne pouvais en effet pas commencer ma revue d’effectif autrement qu’en en présentant les dirigeants et les gradés, au risque de créer un incident diplomatique, que, par cet habile procédé, j’ai réussi à éviter. Il convient maintenant de reprendre les choses dans le bon ordre, et avant d’être membre de la Cause, on n’est pas membre de la Cause, ou on est non-membre de la Cause, à vous de voir, moi, je suis pas le gars prise de chou, ça m’est égal. Toujours est-il que pour les raisons évidentes sus-évoquées, je vous entretiendrai aujourd’hui des personnes qui ne fréquentent pas nos humbles locaux, et pour tout vous dire, en ce bas monde, elles sont une épaisse majorité.

(more…)

Dans : Personnel de la Cause
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 27 avril, 2010
A 11:28
Commentaires : 0
 
 

Revue d’effectif, Partie 2 : Les autres Eminences de la Cause

Une organisation aussi étoffée que la nôtre ne peut décemment pas être dirigée par une seule et même personne. Les innombrables dossiers qui nous occupent nécessitent une attention de tous les instants, et un engagement total. C’est pourquoi le Grand Maître de la Cause, malgré sa toute puissance, est quand même suppléé par deux autres Eminences qui le secondent dans la gestion quotidienne et l’intendance générale de l’Association.

Il va de soi que ces deux autres Eminences n’ont qu’un pouvoir très limité en comparaison de celui du Grand Maître de la Cause. Il ne leur délègue que les affaires les plus ennuyeuses et desquelles il n’a absolument rien à gagner et il garde pour lui tout ce qui pourrait lui donner une quelconque occasion de se mettre en avant.

Bien entendu, vous êtes en droit de vous demander comment le Grand Maître de la Cause, en étant le seul membre et l’unique responsable de la Cause pour l’Elégance, le Bon Goût et la Correction Orthographique, Lexicale et Grammaticale, peut déléguer des pouvoirs. Et bien en réalité, c’est très simple, ne pouvant et n’aimant guère partager, il se délègue à lui-même ces différentes fonctions. Cela n’est pas forcément bénéfique pour les troubles de la personnalité dont il a déjà fait montre à plus d’une reprise vous direz-vous. Ce n’est pas forcément faux vous répondra-t-il côté pile, ce n’est pas loin d’être vrai vous rétorquera-t-il côté face.

(more…)

Dans : Personnel de la Cause
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 26 avril, 2010
A 15:19
Commentaires : 0
 
 

Revue d’effectif, Partie 1 : Le Grand Maître de la Cause, Eminence parmi les Eminences

On me demande souvent, lorsque je vais au pressing laver mes chaussettes ou au coiffeur lire la presse people, si je suis réellement le seul et unique membre de la Cause pour l’Elégance, le Bon Goût et la Correction Orthographique, Lexicale et Grammaticale. Ce à quoi je réponds sempiternellement la même chose : « Aussi étonnant que cela puisse paraître, oui. Et croyez-moi, ma bonne dame, c’est un véritable sacerdoce. » Et je m’empresse aussitôt d’ajouter d’une part que non, je ne sais pas si Brad Pitt et Angelina Jolie sont toujours ensemble, et que d’ailleurs je n’en ai strictement rien à carrer, et d’autre part que pour parer à toute éventualité, j’ai quand même établi un organigramme détaillé de l’Association, dont toutes les cases restent toutefois à remplir.

Cet organigramme répartit les personnes qui ont, d’une manière ou d’une autre, un lien avec la Cause, en trois catégories. Au sein de chacune de ces catégories, l’on retrouve une hiérarchie bien particulière de postes à responsabilités, et c’est pourquoi il convient de les présenter les unes après les autres, ce qui est l’objectif de la série d’articles que j’entame aujourd’hui. Pour débuter cette fastidieuse présentation, j’ai décidé de parler aujourd’hui et la prochaine fois de ce que je connais le mieux : les Eminences de la Cause, dont je suis le plus haut représentant en tant que Grand Maître de la Cause.

Seulement trois postes à responsabilité de la Cause peuvent se prévaloir du titre d’Eminence. Ces trois postes sont les plus convoités de toute personne cherchant à faire carrière dans notre Association. Néanmoins, une hiérarchie très stricte est établie afin que personne n’outrepasse ses droits. Dans cet ordre d’idée, le top du top, c’est quand même d’être le Grand Maître de la Cause. Sans plus tarder, voici tout ce qu’il convient de savoir sur cette prestigieuse fonction.

(more…)

Dans : Personnel de la Cause
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 23 avril, 2010
A 10:58
Commentaires : 0
 
 

Avertissement aux spameurs

Vous ne le savez peut-être pas, mais moi, tout Grand Maître de la Cause que je suis, malgré la carapace en acier trempé que je me suis forgée pour me protéger des attaques ignobles dont je suis l’objet de manière continue depuis que notre combat est devenu public, malgré tout le mépris et tout le dédain avec lesquels j’accueille la campagne de dénigrement permanente qui vise à me détruire dans le simple but de faire taire notre voix dérangeante, je suis quand même quelqu’un de sensible, et il m’arrive de me sentir seul sur ce blog. J’en veux pour preuve que, jusqu’à hier, pas un seul commentaire n’est venu animer l’un de mes articles. Ce qui m’a amené à me remettre en question, et à me demander si finalement, le combat de la Cause, le combat de ma vie, était aussi essentiel que je le pensais.

Mais ce n’est pas pour larmoyer et faire pleurer dans les chaumières que je dis tout cela, en réalité, c’est surtout pour expliquer l’état d’esprit dans lequel j’étais hier matin lorsque j’ai ouvert les portes de la Cause, et que j’ai vu qu’un nouveau commentaire était en attente de modération. Vous rendez-vous compte ? Il s’agissait du premier commentaire de ce blog ! J’étais tellement content que quelqu’un s’intéresse à mon travail que je me suis précipité dessus comme un mort-de-faim pour voir de quoi il s’agissait. Etait-ce une critique ? Une question ? Une demande d’adhésion ? Un soutien ? 

(more…)

Dans : Actualité du blog de la Cause,Halte au spam!
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 22 avril, 2010
A 14:31
Commentaires : 2
 
 

Une bonne fois pour toutes, finissons-en avec la locution « lol »

Connaissez-vous ces séries américaines de seconde zone qui passent régulièrement sur des chaînes de télévisions pas plus fréquentables et dont raffolent les préadolescentes boutonneuses névrosées, ce dont je ne les blâme pas, car en ces périodes troubles, qui n’a pas de névrose ? 

Si vous avez déjà regardé, ne serait-ce qu’une fois, une de ces séries, dont l’interprète principale, généralement une fille, et généralement blonde, est persuadée d’être le nouveau joyau de Hollywood, ce que personne n’ose démentir, car après tout, si ça peut lui faire plaisir, jusqu’à ce qu’on la retrouve dans un premier temps second rôle dans une comédie sentimentale pitoyable avec Hugh Grant en se disant « ah, tiens, c’est la nana qui jouait dans la série débile que je regardais quand j’avais 13 ans » si on a évolué, ou « qu’est-ce qu’il est craquant Hugh Grant ! » si on n’a pas évolué, puis morte d’overdose dans une chambre de motel délabré dans la banlieue de Los Angeles dans un second temps, en se disant « ça m’étonne qu’à moitié qu’elle finisse comme ça la pauvre », sans être plus ému que cela, et bien, si vous avez déjà regardé une de ces séries, disais-je avant cette digression cependant essentielle, il y a fort à parier que, comme moi, vous avez été irrité, et encore, c’est un euphémisme, par les rires préenregistrés qui ponctuent chaque réplique (avec des rires un peu plus appuyés à la fin des répliques de l’actrice principale, pour flatter son ego).

(more…)

Dans : Argumentaires de la Cause,Contre le « lol »
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 21 avril, 2010
A 14:46
Commentaires : 0
 
 

Hebdiversaire de la Cause

Chères et chers toutes et tous,
Lectrices et lecteurs assidus et courageux du blog de la CEBGCOLG, 

Cela fait pile-poil une semaine que la Cause pour l’Elégance, le Bon Goût et la Correction Orthographique, Lexicale et Grammaticale s’est révélée au grand jour en créant son propre espace d’expression qu’est ce blog. Notez que je pousse le souci du détail et la recherche de la perfection jusqu’à publier cet article une semaine non pas seulement jour pour jour, mais même heure pour heure et minute pour minute après l’article inaugural de ce blog. 

Une semaine, déjà, que l’élégance lexicale, la correction orthographique et le bon goût grammatical ont retrouvé leurs lettres de noblesse, une semaine qu’enfin quelqu’un ose se dresser contre la vulgarité langagière, l’obscénité syntaxique et la trivialité discursive, et permet à tous les esprits esseulés et instrumentalisés par la mode du langage texto et l’engouement exagéré pour le smiley de rentrer dans le droit et vertueux chemin prôné par la Cause. 

Pour fêter cet évènement ainsi que les premières actions lancées pour lutter contre le mauvais goût verbal et la grossièreté rédactionnelle de nos contemporains, actions qui, nous l’espérons, seront couronnées de succès, nous avons décidé, comme ça, en guise de cadeau, d’inventer un nouveau mot. 

(more…)

Dans : Actualité du blog de la Cause
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 20 avril, 2010
A 15:49
Commentaires : 2
 
123456
 
 

Aux petites mains. |
sabou28 |
PLAYERS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | quad montbrisonnais
| Troupe de théâtre amateur H...
| une vie de bouille...