La Cause pour l’Elégance, le Bon Goût et la Correction Orthographique, Lexicale et Grammaticale

Ici, pas de smileys, pas de lol ni de points d’exclamation successifs, mais de l’élégance, du bon goût et de la correction pour s’exprimer. Et un rude combat à mener contre la déferlante de la vulgarité. Rejoignez-nous!

 

Est-il correct de dire : « Va te faire enculer, sale fils de pute ! » ?

D’ordinaire, le Grand Maître de la Cause ne goûte pas vraiment le vocabulaire sportif qu’il juge stéréotypé, creux et lourd, loin de la délicatesse et de la légèreté qu’il aime entendre quand on s’exprime dans cette si gracieuse langue qu’est le français. Entendre onze rigolos en culotte courte déclarer dans un français approximatif après une partie de ballon que « l’important, c’est les trois points », ou assister au spectacle affligeant d’un vieux en survêtement ou en costume La Redoute qui assène sûr de lui, muni de son plus beau et de son plus agaçant accent du sud que « je crois que ce soir, surtout, on a manqué de réussite face au but » sont des moments dont le Grand Maître de la Cause pour l’Elégance, le Bon Goût et la Correction Orthographique, Lexicale et Grammaticale se passe très bien.

Alors bien sûr, en tant que Grand Maître de la Cause, et en ces temps de Coupe du Monde, qui, soit dit en passant, est une manifestation qui aurait plutôt tendance à me séduire, je ne m’attendais pas à autre chose qu’à devoir subir à longueur de journée ces discours pompeux et ampoulés des footballeurs de toute la planète. Je m’étais préparé à manger du « c’est vrai que je crois que j’ai marqué un but, mais ce soir, je crois que c’est avant toutes choses la victoire du collectif. », car le footballeur, de manière générale, ne pense pas, il croit, comme un vulgaire crapaud.

Pareillement, des déclarations d’après-match reprises dans tous les médias et des commentaires de journalistes sportifs (qui, d’après mon enquête, n’ont de « sportifs » que le nom vu leur gabarit) du genre « il s’agit d’un match piégeux au cours duquel la défense sera mise à contribution » ou « l’action qui amène le pénalty est plus que discutable » voire, s’ils se trouvaient en forme, un concert indigné journalistes-footballeurs pour « n’avoir pas peur de dire » que « y’a main dans la surface, donc y’a péno, et si y’avait l’arbitrage vidéo ce serait quand même plus simple » ne m’auraient pas surpris. Mais je dois reconnaitre, en toute humilité, que jamais – au grand jamais – je n’aurais imaginé, même dans mes rêves les plus fous, qu’un footballeur ose sortir des discours convenus pour déclarer « Va te faire enculer, sale fils de pute ! ».

(more…)

Dans : Argumentaires de la Cause,Hors de Cause
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 19 juin, 2010
A 17:10
Commentaires : 5
 
 

Le Grand Maître de la Cause enrichit son capital culturel

Tout le monde ne le sait peut-être pas, mais la semaine dernière, le Grand Maître de la Cause se trouvait à Paris. Il a marché sur les Champs-Elysées en chantant « Je m’voyais déjà ». Accessoirement, il s’est élancé du premier étage de la Tour Eiffel en patins à roulettes sans entrainement préalable et, fatalement, il s’est brisé le col du fémur, d’autant que quand il s’y est employé, la rampe bien pratique qu’il avait vue à la télé avait été démontée. Ensuite, il s‘est perdu dans le métropolitain, ce qui lui a donné l’occasion de s’imbiber de la délicieuse odeur de chien mouillé, de frites, de transpiration et de remugles non identifiés qui s’en dégage. Puis il s’est confortablement installé dans son hôtel paradisiaque, situé au cœur d’un nœud routier fort bruyant, mais bon, sa chambre était tout équipée, baignoire, télé, et wifi, alors il ne se plaint pas, d’autant plus que ce n’est pas lui qui payait.

Et un soir, prenant son courage à deux mains, bravant la nuit et la froideur du soir, il s’est décidé à quitter le confort de son hôtel le temps d’une soirée pour profiter de l’intense vie culturelle parisienne et assister à une pièce de théâtre. Le Grand Maître de la Cause aime l’élégance, ce n’est un secret pour personne, il aime le bon goût, tout le monde le sait, et c’est donc tout naturellement qu’il est allé voir une pièce sobrement et délicatement intitulée « Les Glandeurs natures – Travailler moins pour glander plus ». Le Grand Maître de la Cause pour l’Elégance, le Bon Goût et la Correction Orthographique, Lexicale et Grammaticale que je suis ne pouvait, comme vous vous l’imaginez, qu’être sceptique sur l’aptitude qu’allait avoir la pièce à lui plaire.

Pourtant, force lui est de reconnaitre qu’il s’est poilé comme un bossu. Cette petite pièce d’une heure était très sympathique, les trois acteurs, que nous pouvons citer pour rendre hommage à leur énergie débordante, Rodolphe Le Corre, Mohamed Bounouara et Franck Migeon, n’avaient même pas l’air fatigués de jouer trois abrutis qui cherchent désespérément à continuer à buller mais, malheureusement pour eux, l’ANPE leur trouve immédiatement un travail dès lors qu’ils ont réussi à se faire virer de leur emploi précédent. Le texte de cette pièce était très drôle, et de nombreux jeux de mots plutôt subtils et bien placés émaillaient cette prestation. Rendons-donc hommage à cette pièce amusante, durant laquelle on se marre bien, et c’est bien pour ça qu’on était venu. Maintenant que cette question est réglée et évacuée, bravo les gars, nous pouvons aborder une toute autre chose, mais qui reste intimement liée à ma présence à ce spectacle.

(more…)

Dans : Actualité du blog de la Cause,Ennemis de la Cause,Les aventures du Grand Maître de la Cause
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 16 juin, 2010
A 13:58
Commentaires :1
 
 

Qu’arrive-t-il à la Cause?

Après deux semaines de silence relatif, le blog de la Cause pour l’Elégance, le Bon Goût et la Correction Orthographique, Lexicale et Grammaticale reprend du service. Bien sûr, j’aurais pu faire comme si de rien n’était et vous livrer un article sur un sujet commun et à coup sûr populaire en ce site, comme, par exemple, le smiley, ou encore, tout à fait au hasard, le « lol ». Ainsi vous vous seriez non seulement dit que j’étais toujours en grande forme, ce qui, du même coup, aurait fait taire les rumeurs sur ma santé chancelante, mais en plus, vous auriez pu refourguer toutes vos interrogations à mon encontre au placard.

Mais le Grand Maître de la Cause n’a pas fait Sup’ de Co’ pour rien, et si il tient un blog, ce n’est pas pour envoyer ses fidèles lecteurs valdinguer dans les valseuses. Non. Il a le sens de l’accueil et de la formule d’accroche tout autant que du slogan publicitaire, et, à l’instar des hommes politiques qui dirigent le monde, il se montrera d’une transparence absolue en ce qui concerne le fonctionnement du blog de la Cause qu’il dirige.

Ainsi, force lui est de reconnaitre que depuis deux semaines environ, l’encéphalogramme de la Cause est resté d’un plat désespérant en apparence. Mais il convient d’insister lourdement sur cette dernière précision, car effectivement, ce n’est qu’en apparence que le blog de la Cause est resté aussi calme qu’une partie d’échecs entre deux moines bouddhistes.

(more…)

Dans : Actualité du blog de la Cause
Par Le Grand Maître de la Cause
Le 9 juin, 2010
A 11:45
Commentaires :1
 
 
 

Aux petites mains. |
sabou28 |
PLAYERS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | quad montbrisonnais
| Troupe de théâtre amateur H...
| une vie de bouille...